La vie étudiante en 10 films

À l’heure où les écoles restent inoccupées et désertées de par la Covid-19, nous vous proposons de revenir sur 10 films dont l’action se déroule dans un milieu étudiant, universitaire, scolaire.


1. Un homme d’exception – Ron Howard (2001)

Synopsis : En 1947, John Forbes Nash Jr. est un brillant élève, qui élabore sa théorie économique des jeux à l’université de Princeton. Au début des années 1950, à la suite de ses travaux et de son enseignement au Massachusetts Institute of Technology, William Parcher, agent fédéral américain, se présente à lui pour lui proposer d’aider secrètement les États-Unis. La mission de John consiste à décrypter dans la presse les messages secrets d’espions russes, censés préparer un attentat nucléaire sur le territoire américain.

Avis : Ce film, de par son humanité et de sa beauté, vous plongera dans une intrigue aussi mystérieuse que délirante. L’histoire d’amour entre John et sa femme appartient aux plus belles projetées sur grand écran.

2. The Social Network – David Fincher (2010)

Synopsis : Une soirée bien arrosée d’octobre 2003, Mark Zuckerberg, un étudiant qui vient de se faire plaquer par sa petite amie, pirate le système informatique de l’université de Harvard pour créer un site, une base de données de toutes les filles du campus. Suite à cet incident il croisera sur sa route d’autres étudiants qui deviendront alors des associés. L’histoire tumultueuse de Facebook est alors lancée.

Avis : Malgré les défauts et les trahisons du personnage principal, nous finissons par prendre du plaisir à voir la montée en puissance de Zuckerberg et de son empire Facebook. L’un des meilleurs films de David Fincher à coup sûr.

3. Will Hunting – Gus Van Sant (1997)

Synopsis : Will Hunting est un authentique génie mais également un rebelle aux élans imprévisibles. Il est né dans le quartier populaire de South Boston et a arrêté très tôt ses études, refusant le brillant avenir que pouvait lui procurer son intelligence. Il vit désormais entouré d’une bande de copains et passe son temps dans les bars a chercher la bagarre. C’est alors que ses dons prodigieux en mathématiques attirent l’attention du professeur Lambeau, du Massachusetts Institute of Technology.

Avis : La relation émouvante entre Will et Sean reste mythique et est une référence dans le cinéma. La scène dans laquelle on écoute le monologue de Will adressé aux recruteurs demeure fascinante et pertinente encore aujourd’hui.

4. Polytechnique – Denis Villeneuve (2009)

Synopsis : Polytechnique raconte l’histoire de la tuerie de l’École polytechnique de Montréal, vécue par deux étudiants, Valérie et Jean-François, dont la vie a basculé après qu’un jeune homme s’est introduit dans l’école afin de tuer le plus de femmes possible avant de se suicider. Le film est basé sur les témoignages des survivants du drame survenu à la Polytechnique.

Avis : Le récit d’un évènement profondément choquant et violent que Denis Villeneuve transformera en prenant et bouleversant.

5. Le Péril jeune – Cédric Klapisch (1994)

Synopsis : Dans la salle d’attente d’une maternité, Momo, Bruno, Léon et Alain, quatre copains de lycée, font les cent pas. Ils sont là pour la naissance du bébé de Sophie et de Tomasi, leur ami mort d’une overdose quelques jours plus tôt. Pour meubler le temps, ils commencent à évoquer les souvenirs de leur année de terminale au lycée Montesquieu. En cette année 1975, Momo, fils de boulanger, rêvait d’échapper au commerce familial.

Avis : Un retour dans la France étudiante des années 70 qui permet d’assister à un style de vie et à une manière de lutter qui attise notre intérêt ainsi que notre sympathie.

6. Le Cercle des poètes disparus – Peter Weir (1989)

Synopsis : Todd Anderson, un garçon plutôt timide, est envoyé dans la prestigieuse académie de Welton, réputée pour être l’une des plus fermées et austères des États-Unis, là où son frère avait connu de brillantes études. C’est dans cette université qu’il va faire la rencontre d’un professeur de lettres anglaises plutôt étrange, Mr Keating, qui les encourage à toujours refuser l’ordre établi. Les cours de Mr Keating vont bouleverser la vie de l’étudiant réservé et de ses amis.

Avis : Robin Williams sait encore une fois nous émouvoir au travers d’un rôle qui oscille entre paternel et fraternel. La devise de ce film reste gravée dans la mémoire de tous les spectateurs.

7. Première Année – Thomas Lilti (2018)

Synopsis : Antoine entame sa première année de médecine pour la troisième fois. Benjamin arrive directement du lycée, mais il réalise rapidement que cette année ne sera pas une promenade de santé. Dans un environnement compétitif violent, avec des journées de cours ardues et des nuits dédiées aux révisions plutôt qu’à la fête, les deux étudiants devront s’acharner et trouver un juste équilibre entre les épreuves d’aujourd’hui et les espérances de demain.

Avis : Bien que partiellement réaliste, ce film français aura su relater de la pression ambiante et de l’esprit de compétitivité qui règne lors de ce concours. William Lebghil joue à merveille son rôle, et qu’est-ce qu’on aime le voir dans ce genre de beau rôle.

8. The Breakfast Club – John Hughes (1985)

Synopsis : Ils sont cinq, étudiants, et n’ont rien en commun à part leur présence en colle un samedi après-midi. Méfiant les uns envers les autres, le génie, la névrosée, le sportif, le rebelle et la fille à papa vont apprendre à se connaître et à passer outre leurs préjugés.

Avis : Ce regroupement de cinq adolescents, que tout oppose ou presque, procure rire et émotions. Un film divertissant qui changera peut-être votre vision des gens et des choses.

9. Les Quatre Cents Coups – François Truffaut (1959)

Synopsis : Antoine Doisnel est un adolescent rebelle. Il sait ne pas être « le fils de son père » et surprend un jour sa mère avec un inconnu. Il se met à fuguer puis, récupéré par ses parents, un nouveau départ semble démarrer dans une confiance rétablie. Mais Antoine subit alors une injustice scolaire et les quatre cents coups reprennent de plus belle…

Avis : Peut-être le meilleur film de la Nouvelle Vague, et du réalisateur François Truffaut. Le destin d’Antoine nous tiendra à cœur tout le long du film, dans l’attente perpétuelle d’un bel horizon pour ce gosse.

10. Pi – Darren Aronofsky (1998)

Synopsis : Mathématicien de génie, asocial et paranoïaque, Max Cohen est sur le point de découvrir le secret du nombre Pi. Persuadés que cette découverte est la clé de tous les secrets du monde, des agents de Wall Street et des kabbalistes se lancent à la poursuite du scientifique.

Avis : Premier film pour Darren Aronofsky et ce que l’on peut dire c’est que ce film ne vous laissera pas indifférent. La manière dont Aronofsky donne vie aux mathématiques est forte.


Même si nos vies étudiantes sont pour le moment rythmées par « présentiel » et « distanciel », il est bon de voir ou de revoir ces quelques films et de se rappeler quelles étaient nos vies avant. Un brin de nostalgie s’installe certainement, mais l’espoir doit prendre le pas.

1 commentaire

  1. Merci beaucoup pour ce partage ! Ayant énormément apprécié quelques uns des films cités c’est avec envie et plaisir que je découvrirai les autres dès demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *